Montréal Genève

17/04/2013

Nous avons essayé de créer une sorte de dialectique entre Montréal sous terrain et les parcs et lieux récréatifs de Genève. Un parallèle entre un temps suspendu sous terre et un temps réel sur terre. Nous avons tenté de créer une relation d’un espace à un autre, lui offrant une nouvelle temporalité, en tenant compte du contexte original des lieux. Les sous terrains situés dans le quartier des affaires au centre-ville, sont en grande majorité reliés à des lieux de consommation ou à des tours à bureaux. Il s’agit d’un environnement demandant en terme de productivité. Ce sont donc surtout des parcours de transition. De l’autre côté, les parcs de Genève sont des endroits récréatifs reliés à des temps de pause et de loisirs. Nous trouvions donc intéressant d’y introduire de manière interactive avec des Qr codes, un espace-temps différent, le tout en comptant sur la curiosité du public transitant par ces lieux.

Nous avons d’abord créé un parcours en superposant les cartes de Montréal sous terrain et Genève. Puis, après avoir repéré nos points de rencontre (un total de huit) Nous avons fait la capture des séquences vidéo de trente secondes à une minute. Nous les avons ensuite mises en ligne sur youtube. Après, ce fut la création des Qr codes ainsi que leur installation et documentation sur le terrain. Entre temps, Nous avons mis sur pied un blog expliquant le projet et rassemblant la documentation des Qr codes. On y retrouve tous les points de rencontre montréalais et genevois mis directement en parallèle. Nous avons, par ailleurs, recréé pour la présentation, sur les cartes de Montréal et Genève, les trajets avec les Qr codes pour l’expérimentation de lecture en temps « réel ».

Malgré quelques problèmes de communication, nous avons pu bien mener à terme notre projet. Pour ce qui est de Montréal, apposer les Qr codes relevait d’un vandalisme amical et suite à un retour sur les lieux, des Qr codes ont été retirés rapidement pour certains d’entre eux. Avec un peu plus de temps, les espaces d’affichage auraient été mieux réfléchis.
Du côté Genevois, l’apposition des Qr-Codes ne posa pas de problème particulier. S’agissant de parcs et lieux en plein air le « vandalisme » était encore plus amical. Il y a juste sur la place de la navigation où il a été plus difficile de le coller discrètement à cause du marché hebdomadaire.
Pour conclure, on nous a conseillé une version 2.0 du projet qui consisterait à l’élaboration d’une application mobile à porté GPS qui ferait apparaître les vidéos tout au long des parcours selon les données géographiques du public. À essayer!

 

Voici le blog qui regroupe le tout:

montrealgeneve.wordpress.com

 

Aperçu de la lecture des Qr codes:

7- documentation Palais des congrès, Montréal

 

4 – Documentation Skatepark Plainpalais, Genève

 

Aurélien Mélissa Ariane